nos démarches pour partir vivre au canada

Carnet d’expatriés # 4 | 5 mois avant le grand départ, nos démarches pour partir vivre au Canada!

Nous avons dépassé le cap des 5 mois avant notre départ. Trouver un appartement, vendre notre bien, faire les inscriptions, etc… Bref. Nous avons encore du travail dans nos démarches pour partir vivre au Canada!

Où en sommes-nous dans nos démarches?

Le permis d’étude d’Anthony

Nous avons démarré les démarches pour son permis d’études, après avoir sélectionné l’école où il suivra sa formation professionnelle à Montréal. Jusque là, rien de très compliqué, il nous a fallu fournir quelques justificatifs pour obtenir une lettre d’acception au sein de son futur établissement. Avec cette lettre, ce sésame tant attendu, nous avons enfin pu lancer officiellement la procédure. Pour ceux qui seraient intéressés, je vous prépare un article complet sur la procédure pour l’obtention d’un permis d’étude pour le Canada, notamment le Québec. Il sera plus complet et permettra d’aborder des mots comme CAQ, permis, visa, etc…

La maison et nos biens

Nous avons bien avancé, la maison se vide petit à petit et nous rapproche encore un peu plus de ce départ tant attendu! Erine est de plus en plus impatiente, tout comme sa maman… La pomme ne tombe jamais bien loin de l’arbre non?

Ma gestion de nos ventes via mes fameux tableaux Excel nous permettent de savoir exactement où nous en sommes et les sommes restants à encaisser par rapport à nos biens en vente. Un moyen qui fonctionne plutôt bien pour pouvoir estimer son budget. Car en effet, il ne faut pas oublier que nous devrons tout racheter à notre arrivée…

Les passeports

Nous avons du refaire les passeports bien qu’ils ne soient pas expirés. Nous avons préféré refaire ceux-ci, les dates d’expirations intervenaient dans les 2/3 ans et allaient sûrement nous poser quelques soucis ou démarches supplémentaires pour renouveler ceux-ci au Canada. C’est chose faite, et nous serons tranquille.

Les banques et assurances

Nous avons commencé les démarches auprès d’établissements bancaires. En effet, nous souhaitons maintenir des comptes français, déjà pour les premiers temps, mais aussi pour avoir un compte en cas de besoin, localisé en France. Toutefois, celui-ci ne sera pas notre compte principal, nous avons donc cherché le meilleur moyen pour économiser des frais. Nous avons jeter notre dévolu sur deux banques en ligne. Hello Bank et N26.

Voici les points qui nous ont orienté sur ce choix:

Hello Bank:

  • pour faire des retraits sans commissions dans le monde grâce à leur partenariat avec un réseau agrée
  • dépôt d’espèces et de chèques possibles dans les banques BNP Pariba en France
  • service client bien réputé comparé à certaines banques en ligne
  • pas de frais de compte, pas de frais de carte bancaire. La Visa premier peut notamment est accordée sous conditions de revenus, et permet de nombreux avantages lorsque l’on voyage.

N26

  • pas de frais lors de paiement directement avec la carte bancaire à l’international ( idéal pour les premier jours lors de notre arrivée)
  • pas de frais de compte, pas de frais de carte bancaire pour leur formule de base

Nous verrons si cela nous convient. Quoi qu’il en soit, nous ne fermerons pas de suite nos comptes actuels. Cela pourrait nous pénaliser notamment pour notre futur achat immobilier comme nous la conseiller un courtier.

Ensuite nous ouvrirons bien entendu des comptes canadiens à notre arrivée.

L’appartement

Il faut tout d’abord savoir le fonctionnement des baux locatifs au Québec. En effet, la date de démarrage de ceux-ci est communément fixée au 1er Juillet de chaque années. Pas légalement parlant, mais vous trouverez une grande majorité de logements dans ce cas. De ce fait, le 1er Juillet est décrété comme la journée nationale du déménagement. C’est aussi un jour férié! Ce n’est ni plus ni moins que le jour de la Fête du Canada, ou jour de la Confédération. Si vous avez suivi notre histoire ici, vous savez donc que nous devons arriver à Montréal le 1er Juillet!

Hasard oui et non, choix judicieux oui et non…. Je vous ferais le retour de cette expérience quoi qu’il en soit.

Bref. Pour revenir sur notre sujet initial, la majorité des logements sont donc mis à la locations entre mars et avril, les locataires ayant le devoir de reconduire ou non leur bail en mars. Nous commençons à regarder activement les recherches, notamment sur le site Kijiji, qui n’est ni plus ni moins notre Bon Coin français. Mais d’autres plateforme existent, notamment le Market place sur Facebook ou les groupes Facebook, nombreux à ce jour. Attention toutefois, la concurrence est rude… Une crise du logement s’est déclarée il y a quelques mois, avec des loyers de plus en plus élevés, et une offre moins riche que la demande. Nous verrons si cela va nous freiner, mais ce qui m’inquiète le plus reste nos animaux. Car oui, légalement, la province du Québec autorise les propriétaires à interdire la présence d’animaux. C’est ainsi stipulé sur votre bail et vous risquez une expulsion et une jolie inscription sur les fichiers de la Régie du logement en prime, qui est un ficher où il vaut mieux éviter d’apparaitre…

 

On se retrouve pour le bilan des 4 mois avant notre départ!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *