prendre l'avion avec ses animaux

Carnet d’expatriés # 3 | 6 mois avant le départ, comment prendre l’avion avec ses animaux?

C’est officiel, nous avons dépassé le cap des 6 mois restants avant le départ!

Si vous êtes comme nous et que prendre l’avion avec vos animaux vous inquiètes, nous allons peut être vous guider. Nous poursuivons nos préparatifs, et durant le mois de décembre, nous avons finalisé la préparation du départ de nos animaux. Prendre l’avion avec ses animaux, cela se prépare! Les informations qui vont suivre sont susceptibles d’évoluer, le plus important est de toujours vérifier avant votre départ sur le site officiel du gouvernement canadien ainsi que les conditions propres de votre compagnie aérienne.

Petite remise dans le contexte:

Nous avons un chat persan de 4 ans, Hoggie et une chienne chow-chow de 8 ans, Gao.

Pour voyager en avion, nos animaux doivent répondre à plusieurs critères, notamment la race, en fonction de chaque compagnies aériennes. Cependant, les conditions de voyages sont propres à chaque compagnies, ainsi, je vous invite à vérifier celle-ci avant de réserver votre vol, et ainsi éviter les mauvaises surprises.

Je vais tenter de récapituler les points importants que nous avons vérifié et les mesures prises pour le voyage de nos animaux au Canada.

La quarantaine

On va faire bref et simple, il n’y en a pas! Nous avons besoin de préparer $30 par animal à régler à l’immigration directement à l’aéroport de Montréal à notre arrivée.

La race peut elle voyager en avion?

Certaines races de chien ou de chat sont plus sensible d’un point de vue respiratoire. En cas de stress important, – ce qui peut arriver quand on voyage en avion – ce sont des races qui seront plus sujettes à des complications respiratoires et donc cardiaques…Nous allons éviter la partie plus dramatique des conséquences, et se concentrer sur l’organisation pour que cela se passe au mieux!

Ces races de chiens qui concernent les races regroupés sous le terme des brachycéphales (nez retroussés) sont souvent exclus ou soumis à restrictions.

On retrouve dans ce groupe pour les chiens:

  • Affenpinscher
  • Terrier de Boston
  • Boxer
  • Griffon Bruxellois
  • Bulldog (toutes les races)
  • Chihuahua
  • Chow-chow
  • Épagneul nain
  • Épagneul japonais
  • Lhasa Apso
  • Pékinois
  • Carlin (toutes les races)
  • Shar-Pei
  • Shih Tzu
  • Chiens ourson (Shichon ou Zuchon)
  • Épagneul tibétain
  • Mastiffs (nombreuses races)

Pour les chats:

  • British Short Hair
  • Burmese
  • Exotic Short Hair
  • Himalayen
  • Persan
  • Scottish Fold

À ces races s’ajoutent des races exclues totalement, souvent pour des raisons propres à l’entrée dans les pays. Il s’agit souvent des races de chiens de catégories 1 et 2. Je ne donnerais pas de races ici, la liste étant non exhaustive. Toutefois, sachez que par exemple pour notre compagnie, Air transat, les chiens suivants ne sont pas acceptés sur les vols:

  • Mastiffs: toutes races dont: Dogue Argentin (Argentine), Bandog (Bandogge/band dog), Boerboel (Afrique du Sud), Fila Brasileiro (Brésil), Cane Corso et Neapolitan (Italie), Mastiff des Canaries (Dogue des Canaries) et Tosa Inu (Japon)
  • Pit Bulls: toutes les races y compris les American Bully, American Pit Bull Terrier, American Staffordshire Terrier et Staffordshire Bull Terrier
  • Akita (Akita Inu)
  • Ovcharka du Caucase (Berger du Caucase)
  • Chien Karabash (Kangal/Berger d’Anatolie)
  • Rottweiler
  • Hybrides chiens-loups
  • Doberman Pinscher

Pour notre part, nous avons la chance que nos animaux puissent prendre l’avion, mais je ne vous cache pas que c’est la partie qui m’inquiète le plus de part leurs spécificités respiratoires.

La vétérinaire nous a fortement déconseillé tous tranquillisants, qui selon lui, peuvent être dangereux si l’animal reprend conscience avant la fin du vol. Il pourrait être encore plus désorienté.

Voyage en soute ou en cabine

Encore une fois, chaque compagnies a ses propres conditions. Chez Air transat, notre chat devrait pouvoir voyager en soute car il pèse moins de 10kg, sac de transport inclut.

Pour notre chienne, elle pourra voyager en soute, elle pèse moins de 45kg cage inclut. Néanmoins, certaines races trop lourdes quand a elles devront voyager en fret aérien, mais je n’ai pas d’informations à ce sujet.

La cage de transport et ses accessoires

En cabine, les animaux doivent voyager dans un sac souple aux restrictions très stricts. Chez Air Transat, les dimensions maximums sont de 21,5 cm (hauteur) 40 cm (largeur) x 45 cm (profondeur) (8,5 x 16 x 17,5 pouces), avec des parois ventilées. Nous avons trouvé le notre sur Amazon. Il répond au exigences de la compagnie. Cependant cela reste très petit. Notre chat étant très volumineux, il se peut qu’il soit refusé à l’enregistrement pour voyager en cabine si l’agent d’enregistrement exige qu’il est trop à l’étroit dans son sac. De ce fait, Air Transat, lors de la réservation du billet, nous a fortement conseillé de prévoir une caisse adaptée au transport en soute au cas où cela arriverait. Pourquoi? Simplement pour éviter de courir à 2h du décollage pour trouver une caisse aux normes IATA pour que notre chat voyage en soute en dernière minute…

Equipement pour prendre l'avion avec ses animaux

Pour notre chienne, de part sa race, celle-ci doit voyager dans une caisse “sur-dimensionnée”, afin qu’elle soit moins à l’étroit. La cage doit être en plastique rigide, avec des aérations et doit surtout répondre aux normes du transport aérien IATA. N’achetez pas de cage sans être certain qu’elle réponde à cette norme, sans quoi votre animal pourra être refusé à l’enregistrement.

Après avoir comparé les différents marchands sur internet, nous avons commandé là notre sur Zoomalia. Il s’agit du modèle Voyager, en taille XXL. C’était la meilleur offre quand nous l’avons acheté. Ensuite, nous avons ajouté un matelas, pour rendre le fond plus confortable, mais aussi des alèses, au cas où elle ne pourrait se retenir durant le voyage.

Enfin, pour terminer notre équipement spécial ” je voyage avec mon chat et mon chien en avion”, nous avons prévu des bols rétractables, pour pouvoir leur donner à boire avec un encombrement minimum en attendant l’embarquement. Aussi, nous avons prévu un harnais avec une laisse pour notre chat, au cas où nous aurions besoin de la sortir du sac sans risque qu’elle ne se sauve.

Les exigences pour le voyage

Les animaux dits domestiques doivent obligatoirement être vaccinés contre la rage. L’identification par tatouage ou puce n’est pas obligatoire, sauf pour les animaux de moins de 8 mois.

Sur la ville de Montréal, la stérilisation est obligatoire pour les chiens, les chats et les lapins. C’est une condition imposé depuis le 1er Janvier 2020. Vous pouvez vérifier les conditions sur le site de la ville de Montréal.

Les soins vétérinaires

Quoi qu’il en soit nous avons donc prévu un check-up complet pour nos deux bêtes à poils, ainsi qu’une stérilisation pour Gao, Hoggie étant déjà stérilisée. Nous ferons aussi les rappels de vaccins bien en amont  et le certificat de bonne santé les jours précédents le départ.

Voici un récapitulatif des dépenses engendrées pour un voyage avec nos animaux ( hors frais vétérinaire) :

Montant totale de l’addition pour voyager avec nos animaux : 527,23€ sans les frais vétérinaires obligatoires en amont…

Il est important par conséquent de le prévoir car ce n’est pas un budget négligeable, toutefois nous estimons que cet équipement est le minimum pour prendre l’avion avec ses animaux et ainsi rendre le voyage le plus agréable pour eux.

Pour toutes questions supplémentaires, n’hésitez pas à regarder directement sur le page dédiée aux animaux, sur Air Transat ou votre compagnie.

Maintenant, nous n’avons plus qu’à croiser les doigts que ce voyage se déroule au mieux. Je ferais un article à notre arrivée, pour vous expliquer comme celui-ci s’est déroulé et notre organisation pour leurs premiers jours sur place!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *